17/01/2006

vocation

Un ami de mes parents, militant socialiste affiché, anti-clérical (du type d'avant-guerre) me demanda un jour ce que j'avais l'intention de faire plus tard. Comme je lui répondis prêtre, il me répondit sèchement : "Pourquoi faire ? ces gens-là,  on les pendra". J'étais outré, je venais de faire la découverte de ce qu'était l'intolérance. Ce qui n'empêchera pas cet homme, un an plus tard, faire faire la communion à son fils et prendre pour l'occasion, dans l'église, une attitude de dévôt qui contrastait étrangement avec ses paroles

08:54 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.