17/03/2006

Mon deuxième prof de latin

Il fut en même temps mon premier professeur de grec. Quel brave homme. Son nom de famille était le nom d'un ange. Mais les élèves l'avaient assez méchamment surnommé "le boeuf". Même avec le recul du temps, je ne comprends pas tout à fait pour quoi. C'était un homme originaire de la campagne et il avait gardé de ses origines cette bonhommie paysanne. Peut-être était-ce là l'origine de son surnom. Car c'était à la fois un bon professeur, un père très attentif envers ses enfants, attention qu'il savait à l'occasion reporter sur des élèves qui éprouvaient des difficultés. Je pense que si on peut dire qu'un professeur était aimé de ses élèves, il était de ceux-là

18:47 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.