21/03/2006

La chimie

En quatrième latine, nous avons commencé à faire de la chimie. Nous avions surnommé le jeune professeur qui nous donnait cours : "le petit schtroumpf". Et un élève lui avait donné le sobriquet de "sadico-chimiste". Il connaissait très bien ses formules ; mais éprouvait quelques craintes lorsqu'il s'agissait de passer aux expériences. On aurait dit que pour lui, c'était toujours la première fois qu'il faisait ces expériences, étant encore plus craintif que les élèves concernant le résultat. Et il faut avouer que nous étions plus intéressé à observer ses réactions que de découvrir le résultat des composants chimiques

08:21 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.