27/03/2006

Défense de fumer

Je n'ai jamais beaucoup supporté la fumée de cigarettes. Mon père était fumeur et ne réalisait pas toujours (comme la plupart des fumeurs) qu'en parlant il m'envoyait la fumée dans la figure. Il s'en apercevait quand j'agitais la main pour chasser la fumée. Et à ce propos, lorsque je j'étais en 6ème latine, les professeurs à l'époque ne se gênaient nullement pour fumer pendant les cours. Et particulièrement, le professeur de mathématiques ne s'en privait pas. Comme nous étions les enfants de l'époque du baby-boom, l'établissement manquait de locaux et nous avions parfois cours dans les locaux préfabriqués. On avait apposé au mur une affiche défense de fumer. Mais, les profs de maths ne sont pas souvent fort en littérature - c'est bien connu -. Un jour, il tenait sa cigarette sous mon nez ; sans un mot, avec un petit sourire, je lui montrai l'affichette... ce qui me valut deux heures de colle pour mon impertinence... comme les temps changent ; aujourd'hui, le professeur subirait un blâme pour une telle conduite et je serais défendu par les associations anti-tabac

10:40 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.