13/04/2006

Le beurre passe un mauvais quart d'heure

Ma mère était partie seule à Maastricht un jour de marché. Elle avait décidé de faire quelques emplètes. Mais à l'époque bien que la libre circulation entre la Belgique et la Hollande était acquise, il n'en allait pas de même pour les marchandises. Lorsqu'on rentrait en Belgique avec le car, on avait droit à une visite en règle de la douane belge en particulier et le douanier s'adressant à chacun en particulier posait la question qui pouvait faire peur :"Avez-vous quelque chose à déclarer ?" Cette fois-là, ma mère assista à un étrange manège. Certaines habituées de ces voyages virent soudain quel était le douanier de service et leur réaction fut très étonnantes. Certaines saisirent les paquets de beurre qu'elles avaient achetés en Hollande et les jetèrent par la fenêtre du car. "Plutôt que de les laisser à ce saligaud" dirent-elles. Ma mère n'eut pas à faire ce geste parce qu'elle s'était toujours laisser convaincre par la rumeur qui disait que si le beurre hollandais était si bon marché par rapport au beurre belge, c'est que les hollandais le mélangeaient avec la margarine. Et comme pour ma mère il lui semblait toujours que manger de la margarine, c'était retourner en période de guerre, il n'était pas question qu'elle en achète. Et pourtant...ce n'était qu'une rumeur

08:09 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.