19/04/2006

Le prénom de ma mère

Il a été chanté par Maurice Chevalier. Ce qui ne plaisait guère à ma mère. Même si un moment pour les femmes la mode était d'avoir les cheveux crollés comme un mouton. Elle s'appelait Valentine et avait dit à sa mère : "Pourquoi ce prénom, il n'y a pas un diable en enfer qui porte ce prénom ?" Ma grand-mère avait beaucoup ri. Car à l'époque ce n'était pas les parents qui choisissaient le prénom de l'enfant ; mais le parrain et la marraine qui le déterminait. Ma mère avait été appelée Valentine, parce que c'était le prénom de sa marraine et en second prénom Clémentine parce que son parrain s'appelait Clément

09:28 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.