23/04/2006

Mais ils ne sont pas tous comme ça

Si on lit mon histoire précédente, on peut se dire que la confession, telle qu'elle est pratiquée dans l'Eglise catholique est une simple formalité. Mais certains prêtres,  - et j'ai connu un autre père jésuite qui aurait pu être classé dans cette catégorie - sont de véritables tortionnaires de leurs pénitents. Ils veulent connaître les péchés dans le détail. Le confessionnal a été utilisé, malgré le secret officiel, à des fins politiques. Certains prêtres se sont mêlé de la vie privée, s'introduisant moralement jusque dans la couche des gens ; quand d'autres n'ont pas utilisé ce moyen pour satisfaire leurs "besoins charnels" personnels. Certes, de nos jours les confessionaux se sont vidés, mais très souvent au profit des cabinets de psychiâtres. C'est une constatation que je fais et rien d'autre

07:47 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

venir parler de confession.. à voir ce qui ce passe aujord'hui dans les église .. je me demande si c'est encore nécessaire d'aller à "confesse" ... et même est-ce encore obligatoire .. les gens vont à la communion quand cela leur plaît, et à la messe de temps en temps .. c'est cela la nouvelle pratique relidieuse catholique ???

Écrit par : aramis-le-rimailleur dingo | 23/04/2006

Les commentaires sont fermés.